Paire encoignures Transition OHNEBERG

Paire d'encoignures ouvrant par une porte à façade ceintrée et montants à ressauts.

Marquèterie d'attributs de musique sur fond de sycomore teinté, à double encadrement de filets de bois vert, surmonté d'une frise néoclassique de vagues à enroulements et frisages de bois de rose.

Dessus marbre d'origine, griotte de Campan vert (épaisseur 35mm).

Belle ornementation des bronzes ciselés dorés.

Les deux encoignures sont estampillées de Martin OHNEBERG et du poinçon de jurande "JME".

Epoque Transition Louis XV - Louis XVI.

MARTIN OHNEBERG, Maître le 7 juillet 1773.

Cet ébéniste acquiert la maîtrise vers l'âge de trente-cinq ans et s'établit d'abord rue Traversière-Saint-Antoine.

Sa production, importante est de très bonne qualité, en partie destinée à des marchands-merciers.

Comportant aussi bien des meubles en placage uni que d'autres revêtus de marqueteries à thèmes, représentant des bouquets de fleurs, oiseaux, attributs de la Musique, vases, trophées, noeuds de rubans, et paysages d'architectures qui se détachent sur des fonds de placages clairs.

Commode à décors similaire page 668 dans "Le Mobilier Français du XVIIIe siècle" par Pierre KJELLBERG, Les éditions de l'amateur.

Musée : Paris, Louvre.

Hauteur : 89 cm

Largeur : 50 cm

Longueur : 50 cm

Pour toute demande d'infomrmation sur cet objet, contactez-nous par le formulaire suivant :
Demande d'information